Le projet

  • Accueil
  • >
  • Project
  • >
  • HABITER LE REZ-DE-JARDIN D’UNE MAISON BEL ÉTAGE À MONS-EN-BAROEUL

Emeric DEBRAUWER

65, Rue Hector Berlioz
59370 MONS EN BAROEUL

HABITER LE REZ-DE-JARDIN D’UNE MAISON BEL ÉTAGE À MONS-EN-BAROEUL

La maison se situe dans une rue typique des Sarts, quartier construit dans les années 1960 à Mons-en-Baroeul, à coté de Lille. Pensé par l’architecte Henri Chomette, le quartier s’étirant sur 15 hectares, est conçu selon un plan d’aménagement fonctionnel et ordonné de maisons en bande, typique de cette période. Les habitations, larges de 5 mètres et profondes de 8 mètres, sont accolées par série de six unités. Elles sont implantées selon une orientation Est-Ouest, non perpendiculaire à la rue, ménageant ainsi de petites allées avec de très grands jardins et inversement en avançant dans la rue. De type bel étage, elles sont constituées de deux niveaux de vie, le premier pour les espaces de jour, le second pour les espaces de nuit, disposés sur un rez-de-chaussée de service (garage, buanderie, sanitaire). 

Le projet a pour volonté de s’approprier le rez-de-jardin en aménageant la cuisine dans la partie existante, et la salle à manger dans l’extension créée côté jardin. 

Le séjour, conservé à l’étage, s’ouvre sur une terrasse en bois générée par la toiture de l’extension. Cette terrasse est conçue comme un espace intime, protégé du voisinage tout en profitant d’une vue dégagée sur l’intérieur d’ilot très arboré grâce à la découpe oblique du garde-corps. 

Elle est prolongée d’une verrière, s’étirant sur la profondeur de l’extension et d’une largeur de 2 m. Implantée de manière à capter l’ensoleillement sud, elle apporte une belle luminosité dans l’extension et la cuisine située en second plan. 

La nouvelle façade est recouverte d’un bardage Myral anthracite, retenu pour son aspect proche du zinc, il intègre un isolant rigide de 3 cm recouvrant l’ossature bois. Côté pignon donnant sur la venelle urbaine, le bardage se retourne en partie haute. La partie basse étant constituée d’un mur de brique conservé, un joint creux recouvert d’une tôle en aluminium brossé crée la transition entre le bardage et la brique. 

L’accès au jardin, situé 50 cm plus bas, a donné lieu à un aménagement spécifique autour d’un saule pleureur existant. L’extension est prolongée d’une terrasse bois, en « L », dont le retour intègre un potager et, à demi-niveau, un espace d’assise qui s’incline pour former un transat. 

L’esprit « récupération » apporte la touche finale au projet : pavés de granit irréguliers, madriers issus du surplus de la terrasse, un tambour à sèche-linge de tôle émaillée bleue converti en jardinière, transforment le lieu et viabilisent l’espace autour de l’arbre…

Professionnels ayant participé à ce projet :

Maison et Architecture accompagne les architectes et leurs partenaires artisans, en leur offrant un espace de communication.

Get Started

About

Downloads

© All rights reserved

Un site développé par LEF26