Le projet

MAURO LOMBARDO

DAUP-HMONP
80, Route d’Aix – RD 17,
13510 EGUILLES

Née à Palerme (Italie) en 1982, obtient son diplôme d’Architecture en avril 2010 à la Faculté d’Architecture de l’Université de Palerme. En mai 2010 il arrive en France, à Aix en Provence, où il travaille deux ans au sein de plusieurs agences d’architecture entre Aix-en-Provence et Marseille. Il effectue en même temps sa formation d’habilitation (HMONP) et l’obtient en novembre 2012. En parallèle, il continue à enrichir son savoir-faire en participant à des Workshop et à des concours d’idées, en se rapprochant aussi à l’activité de différentes associations d’architecture.

En février 2013, il se lance dans la profession en tant que libéral, toujours à Aix-en-Provence, en collaborant souvent avec les confrères Robert Roqueblave, Dominic Scott-Oldfield et avec l’agence Rossi-Maury Architectes. Il est inscrit au Syndicat des Architectes des Bouches du Rhône depuis 2017. Son activité porte principalement sur la réhabilitations/extensions de maisons individuelles, mais aussi sur du logement collectif, du tertiaire et de l’aménagement.

logo
À PROPOS​

LA CERISAIE

Le projet présenté ici est une extension de plain-pied d’environ 46 m², comprenant deux chambres, salle de bain et WC destinés aux enfants. La structure est en ossature bois, habillée avec un bardage bois. Le volume s’articule en trois «boites» qui ne se touchent pas, disposés de façon «aléatoire», reliés par un couloir entièrement vitré. Ces trois volumes « utiles » à toit plat végétalisé dépassent en hauteur la coursive qui les relies et qui est quant à elle composée d’une casquette plate et d’un mur rideau. Les deux chambres s’ouvrent sur de petites terrasses privatives séparées par le volume des sanitaires qui se trouve entre les deux. Ces deux terrasses sont couvertes par des pergolas en caillebotis métalliques destinées à être végétalisées.

L’idée générale de la composition née de la volonté de reproposer des volumes cohérents avec l’existant mais, dans un souci d’éviter toute forme de mimétisme, l’implantation, les orientations et les proportions, ainsi que les matériaux, sont différents. Ayant la volonté d’éviter un objet plein qui fermerait complètement la vue, les trois blocs principaux sont légèrement écartés, créant des interstices vitrés qui donnent, avec le mur rideau de la coursive, une idée de perméabilité. 

Le résultat final de la composition est un dialogue dynamique entre la maison existante, son unité formelle et son architecture affirmée d’un côté, et son nouvel appendice d’un autre côté, affichant à son tour une expression architecturale bien identifiée, qui veut se faire une place discrète sans déséquilibrer l’ensemble.

Professionnels ayant participé à ce projet :

Maison et Architecture accompagne les architectes et leurs partenaires artisans, en leur offrant un espace de communication.

À propos de

Adresse : 100 rue petit, 75019 Paris
Tél. 09 80 80 55 30

© All rights reserved

Un site développé par LEF26