Le projet

  • Accueil
  • >
  • Project
  • >
  • CONSTRUCTION D’UN BÂTIMENT D’ACTIVITÉS LES LYS À ST VICTORET

Lorenzo ROCCARO

4, Avenue de la Première Armée Française
13700 MARIGNANE

CONSTRUCTION D’UN BÂTIMENT D’ACTIVITÉS LES LYS À ST VICTORET

Le programme consiste  en la création d’un ensemble architectural à usage d’activité. Les plateaux seront livrés bruts et seront aménagés ultérieurement. La spécificité du lieu d’insertion du projet, à vocation commerciale, d’activité et de restauration, invite à une architecture contemporaine; en rapport avec son temps qui va à l’encontre de la nouveauté, à l’image de cette ville métamorphosée et embellie depuis ces dernières années. Le site présente de nombreux atouts de part sa situation géographique:  en entrée et sortie d’une ville très fréquentée, d’une part et, bordé d’un espace naturel, la rivière de la Cadière d’autre part. Ce cour d’eau sera mis en valeur et profitera en agrément au complexe.

Façade Nord : Le parvis est traité à l’image d’une petite place urbaine. Il n’est pas un élément rajouté mais fait partie intégrante de la façade Nord. Deux dispositifs d’accès sont mis en scènes. D’une hauteur inférieur à 40 cm nous avons fait le choix de réaliser un muret épais qui délimite tous les espaces et relief du parvis lui donnant aussi une fonction de banc public. Des gargouilles assurent le libre écoulement des eaux de pluie. Un large escalier constitué de deux marches et une rampe permettent l’accès au parvis. La rampe  à 5% d’accessibilité aux PMR, n’est pas vécue comme une contrainte mais participe, par sa grande largeur, à une réelle volonté de pratiquer un accès atypique pour tous les usagers traités sur un plan d’égalité.

La façade Nord, peu visible, car en second plan par rapport à l’avenue du 8 Mai, est volontairement «fulminante».  Il s’agit de la façade principale, qu’il faut doter d’un caractère fort. L’accroche visuelle s’opère par le porte à faux important de couleur vive et son inclinaison biaise volontaire. Le bâtiment se démarquera ainsi des autres bâtiments d’activités voisins, en acquérant une « renommée» grâce à ses qualités esthétiques. Un mur de refend sur la partie Est est ajouré de deux hublots. Il permet un rééquilibrage de la façade par rapport au côté Est mettant ainsi au centre l’élément en porte-à-faux de l’étage.

Façade Sud : C’est la deuxième entrée du bâtiment. Orientée au Sud, l’étage est ouvert sur une terrasse, traitée à l’image du porte-à-faux de la façade Sud. Il est fait appel aux mêmes codes : Couleur, matière, axe de rotation. Cet élément en avancé n’est pas un réel porte-à-faux car il est fermé en RDC par des éléments vitrés. Un espace d’agrément en RDC sera planté. Il permettra aux futurs locataires de bénéficier d’un espace extérieur planté et délimité par une clôture constituée de ventelles en bois.  

Les Façades Nord et Sud seront traitées par un bardage métallique en cassettes de deux couleurs différentes : gris anthracite pour les grandes masses  ; rouge pour les parties en excroissances.

Façades latérales Ouest et Est : Les façades latérales sont traitées de manière plus sobre. Le bardage en cassette est remplacé par du bardage Zonda, tout aussi noble mais moins onéreux. Une fantaisie marque la façade Ouest. En effet, un escalier de secours a été volontairement positionné en extérieur dans un retrait de la façade. Cette dynamique de façade permet d’en casser la linéarité et d’éviter l’aspect entrepôt. 

2011

Professionnels ayant participé à ce projet :

Maison et Architecture accompagne les architectes et leurs partenaires artisans, en leur offrant un espace de communication.

Get Started

About

Downloads

© All rights reserved

Un site développé par LEF26